AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
31.12.16 - le forum change de peau ! Réagis ici
Jettes un oeil à la petite intrigue ici.

Partagez
 

 Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Localisation : En mauvaise compagnie.
MessageSujet: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara Mer 18 Jan - 21:51

Lee Kyeong Woo
ft Yu Young Jae




presente ton identite

Yo le peuple, moi c'est Kyeong la crapule, et j'illumine le monde de ma présence depuis exactement 23 ans ans, soit depuis le 25 décembre 1993, tavu j'étais déjà un cadeau . Au départ, je viens de Busan, je suis donc  sud-coréen si tu connais pas ta géographie, bouffon. Au Seoul West High School/University, on m'a attribué la maison Scarlet Fox, on s'y amuse bien, et je suis intéressé par le parcours Blossom, en tant que Owner, parce que j'ai toujours eu du coeur *toussote*.On dit que dans la ville, y a pas que les études, donc si tu es intéressé par ma resplendissante personne, sache que j'aime mater le boule des frites, avec supplément mayonnaise stp. Tu veux en savoir plus sur moi ? Bah qu'est ce que t'attends pour dérouler le curseur ?

Impulsif ★ Loyal ★ Susceptible ★ Compatissant (quand il veut) ★ Violent ★ Organisé ★ Antisocial ★ Bon Vivant ★ Imprévisible ★ Possessif ★  Honnête ★ Ordurier

bitch, i'm fabulous

On veut tout savoir

★ Tu es là pour récupérer l'entreprise de papa ou pour créer la tienne ?  Oh toi…toi t’as envie de m’énerver dès le début avec tes questions pièges à la con.  *Grande inspiration.* Ok. Officiellement, mes vieux veulent que je reprenne l’entreprise de la familia, mais officieusement je veux élargir la mienne. Ouais, j’en ai déjà une, d’entreprise. Je suis du genre précoce, tu vois.

★ Plutôt macdo ou Paul Bocuse ? Les deux. Tant que j’ai mangé, je m’en fous du prix.

★ Tu préfères le mariage ou les coups d'un soir ?  Aaah ça, je ne suis pas fin gourmet, mais je suis très gourmand. Je ne suis pas très fleur bleue ni très galant, mais je suis très audacieux si tu vois ce que j’veux dire. Sinon qualitativement, je suis un bon cru, si tu vois ce que je veux dire. Mais je suis du genre à commander, si tu vois toujours ce que je veux dire. Je ne suis pas très bavard, mais j'agis comme on dit, et j'agis beaucoup si t'arrives à me suivre. Alors ? Ça t’intéresse pour ce soir ?

★ Qu'est ce que tu as à apporter à notre école ?  Un marché très florissant et très en vogue, si tu vois ce que j’veux dire ahah. Sans blague, il y a vraiment que ça qui me fait rester dans c’te école pourrie.

★ Si tu avais une baguette magique, que ferais-tu, jeune moldu ?  J'te transformerai en petite poudre blanche, et je te vendrai à un prix de ouf. Sympa, hein ?

★ Et dans dix ans, tu te vois comment ? Bah ouais, le temps passe vite !   Sans déconner. Qu’est-ce que ça peut t’foutre ? Ou je sois, vous serez tous trop contents de plus revoir ma gueule, et moi aussi ça me ferait du bien de ne plus revoir vos sales tronches. Dans 10 ans, je te ferai bouffer les pissenlits par la racine ; ça t’va comme avenir pro ?

★ Quel animal te correspond le mieux ?  Le tigre du Bengale. Pas la peine de développer, je pense que ça se voit.

★ Une question à laquelle tu aurais aimé répondre mais qu'on ne t'a pas posé ?  Tu baises ? Et là, je te répondrai comme un gentleman raté : « oui. Où et quand tu veux, babe. » Je suis très cash comme garçon si tu l’avais pas remarqué, j’aime pas trop tourné autour de la question. J’aime pas non plus quand on ne me répond pas clairement. C'est un truc qui m'énerve vite.



T'es plutôt :

T'es plutôt une sacrée tête. T’es surtout sacrément insupportable. T'es pas facile comme type. Avec toi, il faut faire attention à ce qu’on dit, parce que tu nous pèterais les dents juste pour une phrase mal comprise, voire même pour un regard mal placé. Légèrement susceptible –euphémisme bonjour- mais terriblement impulsif, tu ne laisses personne la ramener plus d’une fois fois. T'as de l'humour pourtant, mais on prend des pincettes avec toi. Avec cette grande gueule et ces poings sans détour, on se doute que personne ne t’aies marché sur les pieds. Ah ça, on l'a tous compris quand tu déboules dans les couloirs as the boss in da place. On se demanderait plus si tu t’es déjà frotté à l’autorité, tellement t’en as rien à foutre des conséquences de tes actes et paroles. Mais il faudrait être fou pour essayer de s’en assurer avec toi ; ça titillerait ta susceptibilité, et ça fait peur.

Toutefois, t’es quand même un bon pote en soirée. Fêtard et homme de défis, tu sais mettre le feu à une soirée quand t’y es invité –et que t’as envie de sortir bien sûr, parce que c’est toi le boss. T’aimes danser, t’aimes draguer, t’aimes boire : si la vie était une interminable fête, tu serais l’homme le plus épanoui. Hélas, ce n’est pas le cas. Mais c’est pour ça que tu fais tes activités bizarres-là, c’est pour t’offrir ces petits plaisirs. Mais t’es un bon vivant, ça c’est certain.

Vu ta grande concentration en cours, on serait surpris de savoir que t’es organisé et soigné pour autres choses. Pour ce que tu veux, en fait. En terme de motivation, il n’y a pas vraiment de milieu avec toi : soit t’es à fond dans un truc et t’es le mec le plus carré, soit tu t’en fiches et c’est bazarland tout autour de toi. Mais ça ne te pose pas de problème ; t’es un mec entier.

Parlons-en. T’es pas un mec très fréquentable ni très abordable, mais par contre quand on te dit un truc tu ne nous prends pas pour des prunes. C’est là qu’on se rend compte de deux trucs sur toi : de un, que t’en as dans le pois chiche, et deux, que t’es un homme de parole. Oui oui. Quand on te dit un truc, tu l’enterres dans ta tombe. Mieux que ça, tu sais réfléchir bon sang. Vu ton comportement imprévisible –et détestable-  ta perspicacité et ton bon sens sont surprenants.

Parce que t’es pas qu’une ordure dans la vie. Donner sa parole, c’est quelque chose de concret pour toi. Les valeurs, les promesses, tu ne plaisantes pas là-dessus ; t’es certainement le mec le plus réglo du campus. C’est pour ça que tu ne sais pas mentir. Tu as trop le sang chaud pour être un fin manipulateur. Par contre, t’as la paranoïa du coup de couteau dans le dos, sans exagération. Certes, t’es tout sauf un mec patient, mais tu ne te rends pas compte que tu es excessivement possessif envers tes amis. Tu testes souvent leur amitié, et t’es vachement relou quand tu fais ça. En même temps quand on voit qui tu fréquentes, on peut penser que t’es prévenant. Mais ces crétins font de toi un monstre de rancœur.

Quand on te connaît un peu plus, t’as quand même une vision de la vie très spéciale. Bien à toi, on va dire. T’es quand même plus intelligent que tu ne le laisses paraître, même si tu écrases les plus faibles -et plus gentils que toi- sans vergogne. T’as conscience que t’es un gros connard dans cette école, et tu te dis, des fois, que tu t’y es allé un peu fort. Mais t’oublie vite tes scrupules. Tu te dis que la vie est ainsi : il y a les forts, il y a les faibles, t’es juste dans la bonne catégorie et t’agis en conséquence, c’est de la faute de personne. Ta bonne conscience s’arrête à tes intérêts. Concernant  tes activités « extra-scolaires », t'es imperturbable. Le système est mal foutu de A à Z, et tu te sens légitime d’en profiter. Parce que dans le fond, t’es un incompris, du moins tu te sens incompris ; t’as pas de troubles du comportement ni rien, t’es juste un marginal qui refuse la société qu’on te propose. Tu veux juste agir selon ta propre morale, et pas celle des autres ou de la société. Tu veux sortir des normes sociales. Tu le fais juste violemment –en miroir avec la violence dans laquelle tu as été habitué. Mais ça…le temps de l’expliquer, t'as déjà injurié les gens. T’as l’insulte trop facile pour pouvoir avoir des discussions intelligentes avec quelqu’un de la même intelligence que toi. Il y en a peu des gens intelligents dans cette école en plus -selon toi.

En somme, t’es un connard, et t’es fier de le revendiquer. T’aimes qu’on te craigne, t’aimes ta sale image. T'es barré comme mec, n'empêche.

Code:
[url=URL DE VOTRE PROFIL]★[/url] [b]Yuu Young Jae (BAP)[/b]  ↔ Lee Kyeong Woo
made by gizibae

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Localisation : En mauvaise compagnie.
MessageSujet: Re: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara Mer 18 Jan - 21:55


Ta story trop swag
swag ? euh non pas trop


  Petit Kyeong Woo, t’étais un enfant si sage. Tellement calme. Tout le contraire de maintenant. T’étais même très intéressé par la spiritualité. Né dans une famille de confession bouddhiste, ton éveil spirituel s’est fait remarquer, tout comme ta maturité précoce. Pendant un long moment, tu as aspiré à devenir moine. Tout ce qui te reste de cette époque, c’est ta croyance en le destin. Jour après jour, t’aimes tester ton karma. Mais les idiots que tu fréquentes ne peuvent pas capish.

Etais-tu surdoué ? Peut-être. T’excellais à l’école sans trop te forcer, mais ça ne voulait rien dire pour tes parents. Même si vous êtes des Chaebol à part entière, tu as grandi dans un milieu bourgeois-bohème. L’excellence, ça ne voulait rien dire. Le destin, ça oui. Trouver sa voie, son destin. Même s’ils ne sont pas très fiers de ce que t’es devenu, pour toi, toi, tu L’as trouvé. On peut dire que tu as accompli la volonté de tes parents. C’est comme ça que tu te défends auprès d’eux.

Tu es le deuxième fils d’une fratrie de trois frères, mais tu ne t’es jamais senti supérieur ou inférieur à eux. Vous n’avez jamais été élevés en concurrence ; pendant très longtemps, vous ne connaissiez pas la notion d’aîné et de plus jeune, la hiérarchie que connaît tout bon coréen. Vos parents vous ont toujours placés dans les meilleurs établissements privés. Ainsi, tu as eu une très bonne éducation. Mais une coquille se produisit quand tu avais 13 ans ; ton premier renvoi scolaire. Pour violence aggravée.

Personne ne sut ce qui s’était passé dans ta tête dans ce collège ; ce qui est sûr, c’est que c’est là que t’as vrillé. Après ce premier renvoi, tu les as accumulés. Tu as toujours vécu comme un électron libre dans un monde ni blanc ni noir, mais jamais tu aurais pensé goûter à la souffrance de la soumission une fois dans ta vie. Il a fallu que ce professeur te fasse des propositions indécentes pour te changer radicalement.

Ce que tu appris, c’est qu’on ne pouvait compter que sur soi. Seul contre tous, tu te voyais comme ça au début. Tu cherchas les ennuis. T’étais toujours le premier à frapper. Ta nature instable se développa, ne restant jamais longtemps dans un même établissement. Si ta réputation de petite terreur suscitait l’admiration des petits malins, toi tu ne rigolais pas. Tu étouffais. Les formules de politesse, les horaires stricts, l’uniforme, le politiquement correct, les ploucs, tout te rebutait. Tu ne pouvais plus voir grand monde en peinture. Tes amis, tu les trouvas à l’extérieur. Dans les bas quartiers. Là-bas, tu y as pu exprimer ta violence et ta rage. Au moins, on te craindrait pour quelque chose. C’est comme ça que te fis repérer par ce gang, à 15 ans.

C’est ta famille adoptive. A tes yeux. Même si t’es entouré de gros bétas, tu ne te sens jamais mieux compris que par eux. Ton impulsivité était bien accueillie. Comme tous les autres, tu commenças d’en bas. Tu grimpas vite en haut, en bon loup du Bronx. Ça ne te dérangeait tout cet argent sale : ce n’était le salaire de ton travail. Tu as fait quelques frasques, mais le milieu te recadra comme il le faut. Comme la fois où tu as voulu goûter à la marchandise. Tu voulus aller plus loin aussi : faire l’école buissonnière pour entrer dans le grand banditisme, mais ton boss t’en dissuada. Une chose après l’autre, qu’il a dit. Tu l’admires beaucoup, cet homme-là, « l’Homme Juste ». Quand tu seras à sa place, t’aimerais être comme lui. Pour l’instant tu continues d’apprendre de lui, et tu fais ce qu’il te dit. Monter à Séoul. Intégrer la Seoul West University.

Tu veux être chef, mais t’es déjà un petit chef. Déjà en tant que bras droit, mais tu es clairement le maître de ta vie. Ça fait belle lurette que tes parents n’ont plus aucune emprise sur toi –portefeuille est leur petit surnom. Pour leurs beaux yeux, tu leur as promis de reprendre l’entreprise d’assurances de tes parents aux côtés de ton frère quand tu seras diplômé, mais t’as d’autres projets en tête. Plus palpitant que les assurances.

Depuis trois ans, rien n’a changé. Tu continues d’étudier pour l’avenir du gang, juste le minimum syndical pour faire bonne figure, mais qu’est-ce que tu t’ennuies. C’est ni dur, ni facile, et il y a que des m’as-tu-vu qui ne seraient même foutus de te mettre une droite. Heureusement qu’à l’extérieur, t’en connais des vrais gars pour te défouler.

Mais cette année pourrait être un peu plus intéressante que les précédentes : tu as pris comme Doll un de tes gentils petits camarades. Plus par intérêt que par charité, mais c’est geste qui compte hein ? On va dire que c’était pour mener à bien l’une de tes missions. Doll ; le parfait jouet pour te faire oublier ton ennui. N’empêche, tu trouves ce gosse attendrissant. Tu le maltraites, mais en même temps tu ne peux pas t’empêcher de le plaindre. C’est moyennement professionnel et ça t’énerve.



Et toi in real life

Et toi derrière ton petit écran ?
Eh ben moi derrière l'écran c'est Chocolat, j'ai 21 carottes, et j'ai eu un ENORME coup de coeur pour ce PV de toute beauté  snif   Du love et des muffins vegans pour la créatrive de ce PV en or  <3
Et puis voir autant de gifs MLP a ravi mon âme de Pega Sister  yeaah

made by gizibae

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Age : 23
MessageSujet: Re: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara Jeu 19 Jan - 21:40

Biiiiienveeeeenuuuuuue pompom pompom pompom

Je suis très fier de t'accueillir sur le fofo, ça me fait vraiment plaisir que tu ais choisi d'incarner ce PV que tu qualifies avec d'aussi jolis mots please

J'ai déjà lu les réponses aux questions ainsi que le caractère, et je peux te dire que j'adore ! J'ai hâte de voir l'histoire que tu lui réserves. ~ cuuuuute

Bon courage pour terminer ta fiche, et si tu as la moindre question, harcèles moi :blush:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toocoolforschool.forumactif.org/t126-kang-tae-hoon-the-sh
avatar
Localisation : En mauvaise compagnie.
MessageSujet: Re: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara Sam 21 Jan - 0:39

Merci beaucoup pour ton accueil et tes encouragements <3 <3 <3 please
C'est ce que je pense sei
Tu peux maintenant te faire plaisir en lisant la suite chaplin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Age : 25
Localisation : Le monde des poneys magiques
MessageSujet: Re: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara Sam 21 Jan - 9:40


Félicitation mon Dindon !
welcome




Tu fais officiellement partie de la familia !

Mais ne crois pas que tu n'as plus rien à faire, parce que du pain sur la planche, tu en as ! Fais-toi des keupins. Oh, aller, je suis sûre qu'ils vont t'adorer avec cette bouille ! Tu peux même leur envoyer des p'tits messages pour les inviter à ta crémaillère. Ah, et j'allais oublier, les demandes c'est ici.
N'oublie pas de nous rendre visite sur la chatbox, ça créé des liens !


made by gizibae

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara

Revenir en haut Aller en bas
 

Lee Kyeong Woo – A Born Tiger Lives like Samsara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tiger Dudu
» Eye of the Tiger... [ PV Aerandir ]
» F.T. de Tiger D. Wrath
» TIGER & BUNNY

 :: La paperasse :: Papiers SVP :: Les bons élèves-